Historique

Union Nationale des Commerçants et Industriels du Sénégal  UNACOIS - Jappo

 

Statuts  I  Règlement intérieur  I  Nos Organes  I  Activités  I  Secrétariat  I  Contacts  I  Intranet

Accueil

 

 

L'avènement de l’UNACOIS procède de plusieurs facteurs et se situe dans un contexte social, culturel, politique et économique particuliers.

 

Historique

 

 

LE CONTEXTE SOCIO-CULTUREL  [haut]

La décennie 80-90 constitue l’ultime étape du processus de réalisation « d’une vague de nouveaux commerçants sénégalais » dont la trajectoire et les caractéristiques ont été plus ou moins déterminées pour les courants sociaux, culturels, qui ont jalonné l’histoire du Sénégal.

A la faveur de la sécheresse des années 1970-80, un vaste mouvement de populations rurales dirigea vers la capitale dans l’espoir de trouver un travail pour venir en aide à la famille laissée sur place. Leur tradition et mentalité agraires ne les prédisposaient pas, une fois en ville, aux portes de l’administration Publique et Privée. Le sphère d’activités qui leur restait est celle de la vente, du commerce à l’échelle de la ville. L’influence des confréries religieuses, l’avènement dit des Mauritaniens de même que l’année blanche de 1988 qui a secoué l’institution scolaire et universitaire sénégalaise constituèrent des facteurs décisifs de la création de l’Union. En définitive, la création de l’UNACOIS s’est déroulée dans un contexte socioculturel marqué par la rupture des préjugés sociaux développés autour de l’activité marchande dont la conséquence directe fut l’élargissement de la population active dans le commerce.

 

LE CONTEXTE POLITICO-SYNDICAL  [haut]

Les années 1980-1990 ont été marquées sur le plan politique par des alliances politico-religieuses et par l’expérimentation du Gouvernement de « majorité présidentielle élargie » sur fond de contestations post-électorales.

Au niveau politico-syndical, la période 80-90 s’inscrit dans un contexte général de rupture avec le statu quo jusqu’ici imposé par l’Etat. Aussi, le nouvel ordre social recherchera des règles du jeu explicites et égalitaires plus conformes à ses objectifs, y compris dans les mouvements syndicaux, associatifs, corporatifs. Une illustration de ce nouvel esprit social et la prolifération des syndicats dits autonomes et des coalitions de syndicats. C’est dans ce contexte d’élection présidentielle, d’alliance et de scissions, aggravé par un plan d’austérité que prit naissance l’UNACOIS. En effet, le leadership de l’intersyndical qui était de plus en plus disputé par les Partis Politiques. Aussi, à travers l’UNACOIS, « le nouvel esprit social recherche des règles du jeu explicites et égalitaires, plus conformes aux aspiration des populations ».

 

LE CONTEXTE ECONOMIQUE  [haut]

La décennie 1980-1990 est particulièrement marquée par la mise en œuvre du Programme d’Ajustement Structurel initié par la Banque Mondiale au début des années 80. Ce programme s’est traduit par de multiples mesures de stabilisation macro-économiques et socio-politiques en vue d’assainir les finances publiques et placer le Sénégal dans une dynamique de croissance économique. Le désengagement de l’Etat du secteur concurrentiel sera le nouveau paradigme avec son corollaire de privatisation des entreprises publiques. Cette période est aussi celle de la détresse bancaire (100 Millions de prêts non productifs).

En effet, « la production stagne, les profits des entreprises baissent, très peu de nouveaux investissements sont engagés, le secteur n’absorbe aucune part des Cent Mille (100 000) jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail. L’industrie structurée ne joue pas le rôle de premier plan qu’on attendait d’elle au cours de la décennie optimiste des années 1970. C’est dans ce cadre que naquit « l’opération maitrîsards « qui consistait à financer des projets à but lucratif pour résorber le chômage des jeunes diplômés en général, des maitrisards en Sciences économiques en particulier. Cette opération s’est soldée en définitive par un échec retentissant. Toujours dans l’industrie, les réformes des droits de douane et l’élimination des restrictions quantitatives ont été mises en œuvre en 1986 et 1988.

L’autre aspect économique de la décennie 80-90, c’est les événements d’Avril-Mai 1989, à l’occasion desquels, les sénégalais faisaient partir les Mauritaniens, tenanciers jusque là des boutiques de distribution de marchandises au détail, suite au douloureux conflit Séngal-Mauritanie.

Ces commerçants Maures contrôlaient totalement « le commerce de détail aussi bien dans les grandes villes que dans les petites, ils ont profité du statut mineur du commerce dans l’ancienne conscience collective des Sénégalais. Par le concours de la rupture des préjugés et des difficultés socio-économiques du moment, les Sénégalais vont s’engouffrer dans le vide laissé par les Mauritaniens.

 

CARACTERISTIQUES PARTICULIERES DE LA CREATION DE L’UNACOIS  [haut]

A l’origine de la création de l’UNACOIS, un constat : il n’existait jusque là aucune structure vouée à la défense exclusive des intérêts des commerçants Sénégalais. Pour plusieurs raisons, le besoin s’est fait sentir :

  • D’abord le nombre des commerçants qui ne cessait de croître ensuite et surtout les difficultés que ceux-ci continuaient de rencontrer quotidiennement dans l’exercice de leurs métiers. Avec la hausse généralisée des tarifs douaniers en 1989, les commerçants vont se confronter à la montée de nouvelles taxes et aux tracasseries administratives.

  • Ces frustrations facilitent la création de l’UNACOIS. En effet, on ressent partout chez les commerçants, grands et petits, la ferme volonté de se regrouper en une entité représentative à l’échelle nationale.

A l’origine, les motivations de la création de l’UNACOIS sont telles que l’esprit qui y prévaudra ne fait pas de doute, il s’agit d’infléchir les positions des Pouvoirs Publics en matière de tarification douanière et autres procédures lourdes relatives aux opérations d’importation.

L’importance de l’UNACOIS dans le jeu économique et social n’est plus à démontrer. En effet, l’Organisation constitue un véritable creuset d’un pouvoir financier et économique. De par la force de mobilisation dont elle dispose, l’UNACOIS est à même de neutraliser tout le secteur de la distribution. A cet effet, l’importance de l’UNACOIS est réelle en tant que levier de stabilité sociale.

Mais son statut et son fonctionnement qui obéit plus à la spontanéité qu’à l’application de règles codifiées, fera qualifier les membres de l’Union « d’informels » ou de non structurés ou encore de traditionnels.

L’UNACOIS s’en accommodera selon les intérêts de ses membres développant ainsi une certaine rationalité en vue de la maîtrise de zones d’incertitudes pertinentes. Aussi, le secteur dit « Informel » serait constitué d’un ensemble d’activités économiques de production et de distribution à petite échelle, en marge de la réglementation édictée par la puissance publique.

A y regarder de très près, rien dans les statuts ni dans le règlement intérieur de l’UNACOIS ne laisse entrevoir l’informalité de l’Union. L’UNACOIS est constituée de commerçants et industriels.

Sous le vocable commerçants sont regroupés les Importateurs, les Grossistes, les demi-grossistes et les détaillants, les Industriels s’activent dans les PME/PMI et les importateurs sont dans l’activité d’import-export.

L’importance de l’UNACOIS sur l’échiquier économique et social du pays n’est plus à démontrer. L’organisation constitue un véritable creuset d’un pouvoir économique et financier et, de ce fait, grâce à sa formidable capacité de mobilisation, elle se veut aujourd’hui une véritable force d’analyse et de propositions.

Interlocutrice incontournable des Pouvoirs Publics et des Partenaires au développement, l’UNACOIS a investi des secteurs aussi divers, que la mico-finance, l’agro-industrie, les unités de montages industrielles et compte aussi à moyen terme s’impliquer dans la mise en place d’une véritable banque de développement.

[haut]

Av Cheikh Ahmadou Bamba N° 3780  BP : 3698 Dakar-Peytavin  Tel : (221) 33 821 60 80  Fax :(221) 33 822 01 85   E-mail :  

Services d'Appui aux Entreprises du Sénégal www.senegal-entreprises.net

Related Links